France Aunay-les-Bois 09.04.17 Championnat de France

Pour la Fédération Française du Sport Automobile, l'actualité de ce début d'année est marquée par le lancement du Championnat de France Junior, qui a ouvert la saison nationale. Après Le Mans, la deuxième épreuve s'est déroulée sur le circuit d'Aunay les Bois en Normandie. De nouveau, le succès a été au rendez-vous pour cette formule karting clé en main, avec d'intenses duels entre les 20 pilotes engagés qui affichent tous le papillon rose de la Fondation Julie Tonelli.

 

KSP_000_0783.JPG 

Investie pour défendre les enfants en difficulté à travers le monde, la Fondation Julie Tonelli était présente en Normandie les 8 et 9 avril: son logo était bien visible sur les plaques à numéros des 20 karts, mais aussi sur les magnifiques trophées offerts par la Fondation, partenaire de la FFSA et du Championnat de France Junior. Celui-ci a profité d'une météo printanière, venue saluer le spectacle offert sur la piste par des jeunes pilotes surmotivés.

 

KSP_006_1600.JPG 

La FFSA Academy tient à l'équité sportive
A l'image de "l'International Academy Trophy de la CIK-FIA", le Championnat de France Junior est une compétition monotype, où tous les pilotes disposent du même équipement: un châssis Exprit, un moteur Vortex et des pneumatiques Bridgestone. Le matériel a été étalonné par la très compétente équipe de la FFSA Academy et offre des performances similaires, afin de mettre en valeur en priorité les qualités de chaque pilote. Idéal pour offrir à ce Championnat de France Junior un instrument de détection des talents de demain.

 

KSP_005_1713.JPG 

Pierre-Louis Chovet double la mise
Pour la deuxième fois consécutive, Pierre-Louis Chovet a soulevé la coupe du vainqueur aux couleurs de la Fondation Julie Tonelli. Mais ce n'est pas pour autant qu'il faut en déduire qu'un pilote domine les débats en 2017. Deux nouveaux juniors ont eu droit aux joies du podium près d'Alençon: Sami Meguetounif et Isack Hadjar. En outre, deux autres ont impressionné les observateurs.
A commencer par Reshad De Gerus, auteur de la pole position, leader après les manches et vainqueur de la préfinale. Hélas pour le Réunionnais, la finale n'a pas complètement répondu à ses attentes et s'est soldée par la 4e place. Quant à William Bertrand, la performance était bien au rendez-vous dans l'Orne. Classé 2e en préfinale, il a gagné son duel en finale face à Chovet et Meguetounif. Toutefois, William a pris un départ ancipité et a écopé de cinq places de pénalité. Sa première position s'est transformée en 6e ! Mais avec 62 points, contre 60 à Meguetounif, il pointe 2e du classement provisoire du Championnat de France derrière Chovet (95 points).
Coup de chapeau aussi à Doriane Pin. La seule féminine du plateau est passée de la 13e place après les manches à la 7e en préfinale et à la 5e en finale. Prometteur !