France Aunay-les-Bois 28.07.19 Championnat de France

Dernier meeting estival de la saison FFSA Karting, le triple Championnat de France d'Aunay-les-Bois a rassemblé en Normandie près de 130 jeunes pilotes entre 7 et 15 ans. Esteban Masson était déjà assuré de coiffer la couronne Junior avant même la dernière épreuve, tandis qu'Arthur Dorison et Paul Alberto ont respectivement remporté les trois finales Minime et Cadet pour décrocher leur premier titre.

 

KSP_000_0202.JPG

 PILOTES JULIE

 

papillon-julie-piste.jpg 

 

Théâtre de plusieurs compétitions internationales dont le Championnat du Monde KF et KF-Junior en 2014, le Circuit International d'Aunay-les-Bois a sélectionné les meilleurs sur son tracé de 1221 m réputé pour ses difficultés techniques. Pluvieuse le vendredi, la météo a ensuite été agréable et sèche jusqu'au dimanche soir.


La Fondation Julie Tonelli pour l'Enfance accompagne depuis de nombreuses années la FFSA en soutenant le karting de compétition en France. Elle participe à la décoration de la piste et fournit les coupes aux trois premiers de chaque catégorie et met aussi un point d'honneur à valoriser les pilotes arborant le célèbre papillon rose, en marge de son action principale en faveur d'associations soutenant des enfants en difficulté à travers le monde.

 

KSP_027_3191.JPG 

Dorison, leader incontesté des phases finale Minime
Clément Outran avait pourtant signé la pole position et conservé son leadership dans les manches, mais Arthur Dorison était le plus fort dans les trois finales puisqu'il s'imposait à chaque fois devant Outran et Pacôme Weisenburger, déterminant ainsi le top 3 du Championnat dont il était le héros. Andy Consani réalisait le 2e chrono de la catégorie et se bagarrait ferme dans les manches comme lors des finales pour réussir à prendre la 7e place du Championnat. Pas très bien parti avec son 21e chrono, Luca Salignon réussissait deux belles manches et poursuivait son effort dans les phases finales pour remonter jusqu'à la 11e position. Auteur du 9e chrono, Philippe Karras chutait dans sa 1re manche avant de remonter finalement au 13e rang. Enzo Lartins réalisait une des plus belles remontées du week-end en pointant 17e des manches après son 44e chrono et en se hissant à la 15e place du Championnat après trois bonnes finales. Malgré sa chute en finale 2, Lucas Baray se classait 16e de la confrontation. Très bien parti, Maxence Bouvier perdait pied dans la dernière manche. Les finales ne lui étaient guère favorables, mais sa vélocité lui permettait de réaliser un meilleur tour et un second meilleur temps avant de se classer 18e. 8e après les manches, Mevin Kichenama s'accrochait en finale 1 et remontait ensuite dans les deux autres courses pour terminer 25e au Championnat. Non-qualifié, Thomas Pradier mettait un point d'honneur à remonter en 2e position de la Coupe de la Ligue alors qu'Enzo Couedel prenait la 4e place.

 

andy-consani.jpg Andy Consani

 

KSP_017_2954.JPG 

Domination totale d'Alberto en Cadet
Paul Alberto ne pouvait espérer meilleure revanche après la Coupe de France. Il dominait en effet toutes les étapes du Championnat de France Cadet et remportait le titre au terme d'un grand chelem mémorable. Illiano Couture était pourtant un adversaire déterminé qui terminait 2e à égalité de points avec Arthur Poulain de plus en plus compétitif à la 3e place. Moins performant dans la dernière finale, Andy Ratel pouvait néanmoins se réjouir d'une belle 4e position après de belles prestations. Grâce à ses deux dernières finales particulièrement réussies, Kimi Durosne remontait du 12e chrono à la 7e place du Championnat devant Corentin Rousseau. Retardé dans la finale 2, Adrien Closmenil terminait fort pour intégrer le top 10. Très bien parti, Karel Schulz souffrait dans la 1re finale, mais se reprenait ensuite pour atteindre la 15e position devant Evan Mainier. Baptiste Levezac reprenait 10 places lors des finales pour se classer au 23e rang. Louis Neveu oubliait en partie sa non-qualification en revenant à la 2e place de la Coupe de la Ligue.

 

KSP_000_2341.JPG 

Junior : Masson s'impose une dernière fois avec panache
Après la pole position de Louis Pelet, Esteban Masson a repris les commandes de la 5e épreuve du Championnat de France Junior après les manches, malgré la belle victoire de Macéo Capietto dans la deuxième. Gaspard Simon s'emparait rapidement de la 1re place de la préfinale et forçait Masson à sortir le grand jeu pour s'imposer. En finale, Mathis Parlant mettait le leader sous pression avant que Pelet ne passe à l'attaque. Le duel tournait finalement à l'avantage de Masson, de nouveau vainqueur. Pelet et Capietto complétaient le podium. Derrière Masson, déjà couronné, Capietto assurait la 2e place du Championnat face à Simon, tandis que Pelet et Arthur Rogeon complétaient le top 5.